Pêche à pied en Vendée : que peut-on pêcher lors des grandes marées ?

Publié le : 29/09/2021 dans : General Vendée 

À chaque grande marée, les pêcheurs à pied sont de sortie en Vendée. Comment reconnaître les coquillages ? Les attraper ? Les cuisiner ? Palourdes, coques, tellines, huîtres, moules et autres bigorneaux n'auront plus de secrets pour vous !

Pêche à pied en Vendée

Les palourdes

Ce petit mollusque bivalve très prisé des pêcheurs à pied. Il faut repérer les deux trous que le coquillage laisse dans le sable fin ou la vase pour respirer (8 à 12 cm de profondeur) et gratter avec une griffe à trois dents, une pelle ou un râteau. Côté dégustation, on peut les faire revenir dans un mélange de beurre salé, échalotes, ail, persil, vin blanc.

  • Quantité maximale autorisée : 3 kg/pêcheur/jour

Les coques

Plus petites et moins rares que les palourdes, les coques présentent une coquille blanche et grise, bombée et cannelée. On les pêche avec une griffe, un couteau, voire à la main. Les coques se mangent crues, mais surtout cuites, comme les moules, en les faisant cuire 2 à 3 minutes, le temps que la coquille s'ouvre. En plat principal, prévoyez 1,5 kg de coques par personne.

  • Quantité maximale autorisée : 4 kg/pêcheur/jour

Les praires

On les pêche en grattant le sol avec une griffe sur toutes les plages de Vendée, enfouies à quelques centimètres sous la surface. Comme pour les coques, les praires se ramasse,t à la main. Une simple cuillère est également très efficaces pour dénicher ce bivalve fouisseur à la coquille épaisse et bombée. Plus fermes et plus charnues que les palourdes, les praires se dégustent crues ou farcies, avec du beurre, de l'ail et du persil.

  • Quantité maximale autorisée : 3 kg/pêcheur/jour

Les pignons

Très populaires à Saint Jean de Monts, les pignons (ou tellines) se pêchent à marée basse en grattant les bancs de sable. Ce petit coquillage bivalve se reconnaît à sa forme triangulaire. Sa couleur varie du blanc au rose foncé en passant par le jaune pâle. Au goût, la telline présente une légère saveur de noisettes, un peu sucrée. On les cuisine sautées à l'ail et au vin blanc, saupoudrées de persil ciselé.

  • Quantité maximale autorisée : 2 kg (soit 500 unités)/pêcheur/jour

Les bigorneaux

La cueillette des bigorneaux se pratique sur les rochers couverts d'algues et sous les cailloux partiellement immergés. Ils se détachent facilement à la main. Coquillage emblématique des plateaux de fruits de mer, le bigorneau se mange ultra frais, cuit dans l'eau bouillante, assaisonné au piment en apéritif. Pour les manger, il faut une pique à bigorneau.

  • Quantité maximale autorisée : 3 kg/pêcheur/jour

Les moules

On pêche les moules sur les rochers, de la même façon que les huîtres, à l'aide d'un tournevis ou d'un couteau solide. Attention, la pêche des moules est interdite à moins de 3 mètres des lignes de bouchots. Elles se dégustent bien charnues de mai à décembre. Avant de cuire les moules, il faut retirer les balanes sur les coquilles. Ce petit crustacé peut donner un goût désagréable aux moules. À tester : l'éclade de moules parfumées au feu d'aiguilles de pin.

  • Quantité maximale autorisée : 5 kg/pêcheur/jour

Les crevettes

À l'aide d'une épuisette ou d'un haveneau, vous pourrez attraper des crevettes grises (ou boucauds) ou des crevettes roses (ou bouquets) sur la plage des Demoiselles à Saint Jean de Monts, la plage de La Bergère à La Barre de Monts-Fromentine ou encore la plage des Cinq Pineaux entre Sion-sur-l'Océan et St-Gilles-Croix-de-Vie. Mode de cuisson : faire bouillir de l'eau salée dans une casserole. Comptez un litre d'eau et 40 grammes de gros sel de mer par kilo de crevettes.

  • Quantité maximale autorisée : 2 kg (soit 500 unités )/pêcheur/jour

Les couteaux

Facilement reconnaissable à sa forme allongée atypique, ce coquillage de 10 à 20 cm de long vit enfoui dans le sable. Il est repérable aux petits trous en forme de serrure qu'il laisse dans le sable. Il faut mettre une pincée de sel dans le trou et attendre qu'il remonte en surface pour le retirer tout doucement du sable. Riche en protéines, les couteaux se dégustent crus ou cuits, cuisinés comme les moules.

  • Quantité maximale autorisée : 3 kg/pêcheur/jour

Les huîtres

Les huîtres creuses sauvages se ramassent toute l'année à la surface des rochers. Néanmoins, la meilleure saison pour en apprécier pleinement les saveurs est le printemps. Les huîtres sont parfois laiteuses en été. Attention, il est strictement interdit de pêcher dans les parcs à huîtres et dans un périmètre de 15 mètres autour de ceux-ci. Si l'huître se déguste le plus souvent crue, avec un simple filet de citron, on peut aussi les cuisiner à la vapeur, gratinées, pochées ou farcies.

  • Quantité maximale autorisée : 5 kg (60 huîtres creuses)/pêcheur/jour

Les berniques

Reconnaissable à sa forme caractéristique de chapeau chinois et facile à pêcher, la bernique (ou patelle) se fixe solidement sur les parois des rochers. Souvent mésestimée par les pêcheurs à pied, "l'huître du pauvre" peut être consommée braisée, farcie, poêlée dans du beurre ou cuite au four, en soupe ou en terrine.

  • Quantité maximale autorisée : il n'y a pas de réglementation en ce qui concerne la bernique.

Les ormeaux

La pêche à pied de loisir des ormeaux est strictement réglementée, interdite du 15 juin au 31 août. Elle est donc réservée aux vacanciers de septembre. Il s'agit d'une espèce fragile, dont la croissance est longue. Surnommé le "caviar de la mer", l'ormeau sauvage atteint sa taille adulte vers cinq ans. Il se pêche à la main ou à l'aide d'un croc à crabe dans les fentes des rochers, sous les algues et les pierres. Après avoir séparé la chaire des ormeaux de leur jolie coquille nacrée, il faut attendrir le muscle avec un maillet, à la manière d'une escalope.

  • Quantité maximale autorisée : 20 ormeaux/pêcheur/jour

À lire sur le sujet : Où pratiquer la pêche à pied en Vendée ?

photo©Sml, CC by-sa 1.0, Wikimedia Commons

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +
  • Linkedin
  • Pinterest
  • Email

 

< Retour au Blog
 
Nouveauté 2021
nouveauté jeux enfants 2021
Vue aérienne du camping En savoir plus
Toboggan Spacehole En savoir plus
Toboggan espace aquatique camping zagarella
> Voir les disponibilités et réserver <

Réservation

Camping Saint Jean de Monts
Réservez l’esprit léger en souscrivant à notre assurance premium « sans motif, sans justificatif » et de notre formule COVID ZEN*En savoir plus